Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 14:57

 

Encore un poème de mon ami Jean-Pierre, il y parle d' adolescence, avec un regard bienveillant, avec  une certaine nostalgie, mais une nostalgie souriante, dénuée d' amertume ...

 

 

IF 03

 

 

 

 

Les adolescents.                 ( poème de J.P.S. )

 

 

Ils marchent dans la nuit comme dans mes souvenirs,
Et s'allument un clope qui passe de main en main
A l' heure impétueuse qui croit au devenir,
Ils se dégagent d' eux comme un grand souffle humain,
La conscience donnée à la force du vent.

Ils démontent l' idée qui leur tient tant à coeur,
Et discutent des heures sur l' Art et la Matière
Puis éclatent soudain d' un grans rire moqueur
Et vident en chantant quelques chopes de bière
A la santé rebelle de leurs dix-sept printemps.

Ils poursuivent  sans cesse d' impossibles chimères,
Jurant par tous les diables, qu' ils iront jusqu' au bout,
Sur le ton vacillant de la fausse colère,
Ils subissent déjà l' inexorable joug
Du temps, qui passe et qui prépare, les lendemains.

Ils se dressent tout droits face à la Vérité
L' embrassent sur les lèvres, lui font même l' Amour,
Ignorants comme ils sont, de leur maturité,
Qui se fera un jeu, au prochain carrefour,
De les catapulter chacun vers son destin.

Moi aussi j' en fus un*,   qui ruisselant de nuit
Marchais dessus le monde, dans toute mon arrogance.
J' étais en ce temps-là,  bien plus beau qu' aujourd'hui.
Que  jamais je n' oublie, ma fière adolescence,

Et que je sache au moins, me montrer digne d' elle,
Et que je tâche au moins, de lui rester fidèle.



*fusain : spécial dessinateur (note de l' auteur)

Partager cet article

Repost 0
Published by Le vilain petit canard 66 - dans Poésie.
commenter cet article

commentaires

rosemar 23/02/2012 20:53


J'aime beaucoup le poème :belle évocation de l'adolescence,tout le monde peut s'y retrouver:le côté rebelle,les espoirs ...


Merci encore pour l'aide précieuse:j'ai réussi à effacer l'article dupliqué...


Bonsoir vpc.

Le vilain petit canard 66 24/02/2012 11:27



Oui, j'aime beaucoup, moi aussi,  le côté "universel" (le grand mot est laché) de ce poème, qui "parle" à tous et en même temps à chacun, l' adolescence ce moment privilégié, je devrais dire
particulier, (car pour certains, pas toujours rose )  quand tout est en ébullition et en devenir. Un bien belle écriture en tous cas ...



Bibou 23/02/2012 09:23


Bonjour VPC, tous,


Oh moi âge mental 15 ans (bon pas toujours hein ? :))) mais la vie est trop courte pour tout prendre avec sérieux...


Savoir rire de tout, de soi...


http://www.lexode.com/poemes/l-adolescence,49353.html


H.S. Super ton projet de vacances pour l'été, tu vas donc aller chercher un peu d'air vivifiant :))


Pour ma part j'ai un projet pour Pâques mais un peu plus bas, Normandie.


Très belle journée.


Bisous.

Le vilain petit canard 66 23/02/2012 13:52



Oui ça va me faire du bien, ça fait 5 ans maintenenant que je n'y suis pas retourné, ça commence à faire long ...



marie-cerise 22/02/2012 22:54


Je ne suis pas sûre d'avoir un jour quitté mon adolescence .......!


  Bonne nuit !

Le vilain petit canard 66 23/02/2012 07:41



On ne doit pas être les seuls à éprouver cette curieuse impression .... j' ai même entendu dire que ça maintenait en forme .... on aurait tort de s' en priver ...



Mary Blue 22/02/2012 02:31


 Salut Lvpc,


ce poème de   l'ami Jean- Pierre ets aussi excellent que le précèdent , il s'en dégage de la sérénité, de la douceur ,   très
agréable.....MB

Le vilain petit canard 66 22/02/2012 07:20



C' est le côté apaisé du "personnage", ce qui n'est pas toujours le cas ...... il y a aussi des poèmes très "noirs" qui sont "limite" supportables, qui correpondent à divers moments de sa vie,
mais des phrases comme, "la conscience donnée à la force du vent" .... c'est fort, quand même ...



Jes68 21/02/2012 19:26


Les flandres j'y retourne bientôt. Ca fait un bail que je n'ai pas foulé le plat pays qui est le mien !

Le vilain petit canard 66 21/02/2012 21:10



Et qui n'est pas si plat que ça, (à part la plaine maritime ... ).  Pour moi le voyage est prévu en mai / juin ... avec un petit crochet par St Pol sur Ternoise, où c'est bien vallonné, mais
c'est vrai que ce n'est plus tout à fait en Flandres, stricto sensu. Je dis ça, je ne sais pas vraiment où se trouve la limite entre les Flandres et la Picardie, c'est flou dans ma mémoire ...



le ch'timi 21/02/2012 17:21


Bonjour,


Très beau poème de ton pote,


L’Automne de Vivaldi





                                           
                         Automne (2)*


 A pas lents et suivis du chien de la maison
Nous refaisons la route à présent trop connue.
Un pâle automne saigne au fond de l’avenue,
Et des femmes en deuil passent à l’horizon.


Comme dans un préau d’hospice ou de prison,
L’air est calme et d’une tristesse contenue ;
Et chaque feuille d’or tombe, l’heure venue,
Ainsi qu’un souvenir, lente, sur le gazon.


Le Silence entre nous marche… Coeurs de mensonges,
Chacun, las du voyage, et mûr pour d’autres songes,
Rêve égoïstement de retourner au port.


Mais les bois ont, ce soir, tant de mélancolie
Que notre coeur s’émeut à son tour et s’oublie
A parler du passé, sous le ciel qui s’endort,
Doucement, à mi-voix, comme d’un enfant mort…


Poème d’Albert Samain. (1858-1900)


Peinture d’Albert Bierstadt (1830-1902)


Amitiés


Patrick

Le vilain petit canard 66 21/02/2012 20:48



Très beau ... Albert Samain, merci le ch'ti



Qu'est-Ce Donc ?

  • : Le Vilain Petit Canard 66.
  • Le Vilain Petit Canard 66.
  • : Peintures, dessins et autres travaux. Des photos de mon coin (Cerdagne et Pyrénées Orientales). Et, quelques textes ... parfois.
  • Contact

Qui-Je ?

  • Le vilain petit canard 66
  • Je m'intéresse à des tas de sujets différents, en essayant de les aborder de manière radicale, pas dans le sens actuel, teinté d' extrêmisme, mais dans le sens premier, etymologique : en allant à la racine. Et dans la joie et labonne humeur ~(
  • Je m'intéresse à des tas de sujets différents, en essayant de les aborder de manière radicale, pas dans le sens actuel, teinté d' extrêmisme, mais dans le sens premier, etymologique : en allant à la racine. Et dans la joie et labonne humeur ~(

Autres Pages